Flash info
  • Recruter un apprenti mineur (5 000 euros) ou un apprenti majeur (8 000 euros) : les aides gouvernementales sont maintenues jusqu’au 31 décembre 2022. En savoir plus

« J’aimais confectionner des gâteaux sans penser en faire mon métier. Et puis j’ai fait un stage en 4ème chez un pâtissier. Dès que l’on connaît bien les techniques de base, le plus gratifiant, c’est la décoration. On fait tellement de belles choses en jouant avec les fondants ou les glaçages. Une pâtisserie, il faut que ce soit beau et bon à la fois. Ce métier m’a permis de m’épanouir totalement, de m’affirmer comme un vrai professionnel. Même le dimanche, je continue à faire goûter mes nouvelles recettes à ma famille. »